Le tour du Monde d'un Policier (1906)

 

 

Le Tour du monde d'un policier (1906), de Charles-Lucien Lépine, avec une photographie de Segundo de Chomon, est probablement un des premiers films policiers contenant une scène de train (il est sorti la même année que Tentative d'assassinat en chemin de fer d'Alice Guy). Celle-ci n'est pas centrale, mais est un élément de ce tour du monde. Le film se compose en deux parties. Dans la première, on assiste au vol d'un banquier véreux et au début de l'enquête par un policier. Celui-ci part à la poursuite du malfaiteur. Il entre en gare, se poste sur le quai et hèle le train. Mais il oublie son manteau, revient le chercher et manque alors son train. Le court-métrage est truffé de petits gags de ce type, en faisant une attraction comique plutôt qu'un drame policier.

Dans la seconde partie, des cartons annoncent des épisodes : « Au Canal de Suez », « Une fête à Calcutta », « La pagode à Bombay », « Les fumeurs d'opium », « Yokohama ». Le héros atterrit ensuite à New york (sans qu'un carton ne l'annonce, mais peut-être a-t-il été perdu). Puis, il est attaqué par « Les Peaux-Rouges ». A chaque fois, le malfaiteur lui échappe. A New York, il est à la tête d'un cortège de manifestants. Et il le sauve des griffes des Peaux-Rouges. L'enquêteur renonce donc à le poursuivre et rentre en France. Le banquier lui propose alors une alliance commerciale. Le film se conclue alors par un salut de l'ensemble de la troupe du film.

 

finalPhotographie de plateau, disponible sur http://www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com/

 

 

Le film ressemble plus à une fantaisie où des numéros (de danseurs, d'éléphants...) s'enchaînent qu'à un film policier. Ces vues cinématographiques sont assez statiques, la caméra est fixe, les plans s'arrêtent à la sortie des protagonistes. Les tribulations de l'enquêteur sont en réalité l'occasion d'enchaîner les vues exotiques, à l'instar des travelogues ou de certains spectacles de lanterne magique de l'époque.

 

ashar creek

"Ashar Creek and Bazaar", diapositive de la série M de la collection Rowden (1919),

présentée lors de travelogues sur la Mésopotamie et la Perse en Grande-Bretagne

disponible sur LUCERNA